fbpx

Réfléchir à son projet

Créer sa micro-entreprise se fait en moins d’une heure, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère et réfléchir à son projet.

Réfléchir à son statut

Alors oui la micro-entreprise est un régime simplifié avec une inscription rapide et simple. Cela signifie :

  • qu’il n’y a pas besoin de capital de départ,
  • qu’il ne faut pas un nombre de documents excessifs,
  • qu’il n’y a pas besoin d’avocat pour les statuts,
  • qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un expert-comptable ni même un comptable …

Mais ce régime implique de payer des charges sur la totalité de son chiffre d’affaires. On ne peut rien déduire, ni matière première, ni charge, ni loyer… Il n’est donc pas adapté à tous les projets.

Afin de trouver le statut et le régime les plus indiqués à son activité, je ne peux que vous conseiller de vous rendre dans votre chambre consulaire (chambre des métiers, chambre du commerce, URSSAF).

Réfléchir à son idée

Je côtoie régulièrement des entrepreneurs indiquant faire « tel métier » et voulant des astuces pour se développer.

Je suis désolée mais je n’ai pas de formules magiques. Par contre j’ai des questions :

  • quel est votre cible (entreprises ou particuliers) ?
  • vous désirez travailler où ? dans quelles conditions ?
  • quelle est votre spécialité ?

Et c’est là que tout se complique. Beaucoup répondent : « avec tout le monde pour faire à peu prés tout et partout ».

Il est difficile de communiquer sur son offre dans ces conditions. En effet, en voulant parler à tout le monde, personne ne se sent concerné.

C’est pourquoi, je vous conseille de définir votre persona et votre ou vos spécialités, ce qui vous distinguera de vos concurrents.

Et c’est seulement là que vous pourrez cibler votre offre, votre communication et votre prospection.

Réfléchir à ses objectifs

Vous ne pouvez pas tout faire et tout mettre en place dès le début. C’est normal mais il est important d’avoir une ligne de conduite.

Avoir des objectifs à court, moyen et long terme, vous donnera un but et vous aidera à avancer.

Sachez que vos objectifs évolueront et changeront avec votre développement. Face à la réalité de ce métier, on change, s’adapte, découvre et apprend chaque jour.

Réfléchir à son prix

Ce choix vous est propre mais il y a plusieurs éléments à prendre compte. Vous pouvez voir ce que proposent vos concurrents mais attention votre offre étant différente, cela ne doit pas être le seul critère.

Tenez compte également des éléments suivants :

  • vous ne pouvez déduire aucune charge ;
  • vous aurez 12,8 % ou 22 % de cotisations à payer sur votre chiffre d’affaires (votre Accre ne durant qu’un temps, tenez-en compte) ;
  • à partir de la 2eme année (sauf si vous n’avez pas réalisé de CA), il y a la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) à payer ;
  • vous devrez payer des impôts sur vos revenus ;
  • vous aurez du matériel ou des matières premières à acheter ;
  • il y a toutes les dépenses annexes : téléphone, internet, site, assurance, essence, carte de visite….

J’ai pu voir dernièrement des prix à l’heure entre 10 et 15 euros, plus que le Smic… Moui alors n’oubliez pas qu’il faut distinguer « heures travaillées » et « heures payées ». La gestion des réseaux sociaux, l’administratif, la relation commerciale, la prospection, la formation…sont nécessaires pour votre activité mais ils ne vont pas directement vous rapporter de l’argent.

De plus, vous avez les jours chômés qui ne sont pas anodins : maladie, vacances, problèmes techniques, intempéries…

Ouvrir une entreprise doit vous permettre de créer votre activité et devrait générer des revenus. Cela nécessite réflexion, analyse, calcul et patience…pour cette nouvelle aventure.

 

MICRO-ENTREPRENEUR ET SALARIAT DÉGUISÉ

Micro-entrepreneur et salariat déguisé Angoisse des micro-entrepreneurs et parfois des clients, le salariat déguisé est très surveillé par l’URSSAF. Qu’est-ce que le salariat déguisé ? Le salariat déguisé signifie que le travailleur indépendant est soumis aux ordres...

MICRO-ENTREPRENEURS: APPRENEZ A DIRE NON

« Pour dire Oui, il faut savoir dire Non » disait François Mitterrand… Au début, nous cherchons des clients et en général, nous nous cherchons un peu aussi. Résultat, nous pouvons être tentés de dire oui à tout : demande spéciale, prestations annexes, tarif à la...

MOYEN DE PAIEMENT EN LIGNE POUR MON SITE

Moyen de paiement en ligne pour mon site           Lors de la création de son site internet, dès lors que l’on a un produit ou une prestation à vendre, une question vient fatalement se poser : « Quel moyen de paiement vais-je installer sur mon...

TRAVAILLER AVEC SON CONJOINT EN MICRO-ENTREPRISE

Mon cœur, mon amour, entreprenons ensemble. Quel statut existe pour entreprendre avec son conjoint ? Depuis 2005, le conjoint d’un entrepreneur doit choisir son statut entre : Le conjoint associé : ce statut n’est pas possible en micro-entreprise. Cette solution n’est...

TRAVAILLER À DOMICILE

Travailler à domicile         Si entreprendre est synonyme d’indépendance, ce métier engendre de nombreux changements. Cela commence par le lieu de travail.       De nombreux micro-entrepreneurs, pour des raisons pratiques et / ou...

MICRO-ENTREPRISE ET STAGIAIRE

Peut-on prendre un stagiaire en tant que micro-entrepreneur ? Oui Une micro-entreprise est avant tout une entreprise individuelle. On peut donc avoir un stagiaire. Avantages de prendre un stagiaire : L’administratif est limité avec seulement une convention tripartite,...

CE LIVRE QUE JE RECOMMANDE

Il y a des livres qui nous marquent et qui nous font réfléchir et prendre conscience de nous-même peu importe le nombre de fois où on les lit. C’est le cas de « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle. Ce livre offert par ma cousine il y a des années...

COLIBRICRM

En tant que freelance, nous avons tendance à laisser de côté certains outils pensant que nous n’en avons pas besoin en tant que solopreneurs. Et pourtant certains peuvent nous faire gagner beaucoup de temps.   Aujourd’hui faisons un Zoom sur un logiciel de...

J’AI BESOIN…

J’ai besoin de sens. J’ai besoin de plaisir dans ce que je fais.   La réussite pour moi passe par le fait de me réaliser. Là encore « me réaliser » évolue au fur et à mesure que je me découvre et que j’évolue. En lançant mon activité, je suis sortie des sentiers...

ENTREPRENEUSE ET FLEMARDE

Je suis une entrepreneuse flémarde : moins j’en fais mieux je me porte.   Contradictoire avec le fait de créer ma boîte me diriez-vous ? Et bien non en fait, pas autant que ça. En premier lieu, entreprendre nécessite de s’investir à 200% dans son projet, nous...