Micro-entrepreneur et retraite

Les réformes se cumulent et s’accumulent concernant « la retraite ».

Qu’en est-il en 2018 pour les micro-entrepreneurs ?

 

Fonctionnement de la retraire ?

A l’heure actuelle en France, la retraire fonctionne avec le principe de « répartition ». Cela signifie que l’on cotise aujourd’hui pour payer les retraités actuels et que nos retraites seront normalement payées par les personnes qui travailleront à ce moment-là.

Je dis bien normalement car la retraire fait régulièrement l’objet de réformes et cela devrait continuer.

Ce principe fonctionne de la même manière pour les travailleurs indépendants.

Retraite pour les micro-entrepreneurs ?

La micro-entreprise et son régime simplifié n’échappent pas au principe de « répartition », comme tous travailleurs indépendants.

Sauf que le micro-entrepreneur ne cotise qu’en fonction de son chiffre d’affaires. Cela implique des mois sans cotisation ou avec très peu de charges à payer.

Le micro-entrepreneur ne cotise donc pour sa retraite qu’à partir d’un certain chiffre d’affaires (ce dernier varie légèrement tous les ans).

Cotisations pour la retraire : cela donne quoi ?

Lorsque vous cumulez micro-entreprise et salariat, vous ne pouvez pas valider plus de 4 trimestres.

En 2018, le chiffre d’affaires annuel à réaliser pour valider un ou plusieurs trimestres est:

Attention, ces chiffres vous permettent de valider des trimestres de retraite mais ce n’est pas sur ceux-là que seront basées vos indemnités, mais sur votre chiffre d’affaires après déduction de votre abattement (71% en vente, 50% en prestation de service et artisanale, 34% pour les professions libérales).

Concrètement, votre indemnités journalière correspond au 1/730eme de votre chiffre d’affaires moyen des 3 dernières années civiles après abattement.

Exemple pour un chiffre d’affaires annuel moyen de 24 000 euros :

  • Pour une activité de vente : 6960 €*1/730 = 9.53 euros d’indemnité par jour
  • Pour une activité en prestation de service : 12 000 €*1/730 = 16.44 euros d’indemnité par jour
  • Pour une activité libérale : 15 840 €*1/730 = 21.7 euros d’indemnité par jour

Le montant maximum de l’indemnité journalière est de 53.74 euros.

Retraite pour les retraités micro-entrepreneurs

2 situations sont possibles :

  • Vous bénéficiez d’une retraite à taux plein, vous pouvez cumuler entièrement votre retraite et votre chiffre d’affaires mais vous n’ouvrirez pas de nouveaux droits à la retraite (vous aurez tout de même les charges à payer)
  • Vous bénéficiez d’une retraite partielle, certaines activités vous permettront le cumul, d’autres limiteront votre chiffre d’affaires pour maintenir votre pension. De même certaines activités vous permettront d’ouvrir de nouveaux droits à la retraite.

Mes conseils

  • Trouvez le juste milieu entre profiter du moment présent et économiser pour l’avenir et pallier à l’incertitude de la retraite ;
  • Si votre retraite est vraiment une source d’inquiétude pour vous, vous pouvez calculer approximativement vos besoins journaliers, les multiplier par 730 et ajouter l’abattement afin de connaitre le chiffre d’affaires moyen que vous devez obtenir ;
  • Pensez avant tout à créer une activité qui vous plait, dans laquelle vous vous sentez à votre place. Cela vous aidera à faire face aux complications et à vous adapter aux futures réformes.

A QUEL MOMENT CHANGER DE STATUT?

La micro-entreprise a ses avantages et ses inconvénients, il faut donc parfois changer de statut ou de régime.   Le changement serait-il maintenant ? Il existe différentes raisons qui peuvent nous faire penser que c’est le moment de changer de régime ou de...

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES ET MICRO-ENTREPRENEURS

Cotisation Foncière des Entreprises et micro-entrepreneurs       C’est le moment où les micro-entrepreneurs éligibles reçoivent cette taxe à payer. Petit tour d’horizon sur la Cotisation Foncière des Entreprises.       Qu’est-ce que la...

ALLOCATIONS CHÔMAGE ET MICRO-ENTREPRISE

Vous souhaitez vous lancer ou vous venez de franchir le pas de l’indépendance, mais que deviennent vos droits aux allocations chômage ? Mise à jour le 11 juin 2018 Vous croyez en votre projet et vous avez raison. Mais tout le monde le sait, le plus compliqué n’est pas...

MICRO-ENTREPRENEUR ET SALARIAT DÉGUISÉ

Micro-entrepreneur et salariat déguisé Angoisse des micro-entrepreneurs et parfois des clients, le salariat déguisé est très surveillé par l’URSSAF. Qu’est-ce que le salariat déguisé ? Le salariat déguisé signifie que le travailleur indépendant est soumis aux ordres...

SE SPÉCIALISER POUR SE DÉMARQUER

De la concurrence nous en avons tous et toujours. Sur les réseaux sociaux, je vois régulièrement des personnes venant de se lancer dans l’entrepreneuriat et cherchant à se démarquer. Une réponse : spécialisez-vous. Pourquoi se spécialiser ? Se spécialiser signifie...

POUR RÉUSSIR, IL FAUT ÊTRE ÉGOÏSTE

Oui, oui vous avez bien lu, pour réussir dans votre activité, il faut être égoïste.   Etre égoïste pour monter sa boite Créer une entreprise nécessite de passer par plusieurs étapes. Au début nous avons juste une vague idée et nous devons faire en sorte de la...

MICRO-ENTREPRENEURS: FINANCER SA FORMATION

Et si je faisais une formation… Lors du lancement de son entreprise ou lors de son développement, nous prenons conscience de l’importance d’avoir plusieurs casquettes. Malheureusement, nous ne savons pas tout faire. Nous pouvons donc faire appel à un...

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET MOI

Lorsque l’on créait son entreprise, on cherche à avoir de la visibilité. La solution la plus utilisée de nos jours passe par les réseaux sociaux.   "J’ai donc fait comme tout le monde et commencé mon activité en créant des comptes, avant même d’avoir fini mon...

MICRO-ENTREPRENEUR: PENSONS “RÉCOMPENSE”

Tout travail ou effort mérite une récompense. But et récompense Une récompense servira de but face à certaines tâches complexes ou lors de moments délicats. Définir une récompense nous incitera à atteindre notre but à travers des objectifs. Ces derniers...

CLIENTS PARTICULIERS: OBLIGATION D’AVOIR UN MÉDIATEUR

Clients particuliers : obligation d’avoir un médiateur       Un médiateur de la consommation a pour rôle d’essayer de trouver une solution pour résoudre un litige entre un professionnel et un particulier.         Un médiateur pour qui ?    ...