Quel logiciel de facturation gratuit pour les micro-entrepreneurs (ex auto-entrepreneur) ?

Le logiciel de facturation est un sujet maintes fois débattu ces derniers mois avec la loi anti-fraude à la TVA obligeant les micro-entrepreneurs à utiliser un logiciel agrée et ensuite le revirement du nouveau gouvernement (pour les micro-entrepreneurs ne dépassant pas les seuils de la TVA).

Alors où en sommes-nous aujourd’hui ?

Les micro-entrepreneurs n’ont pas l’obligation d’avoir un logiciel de facturation à moins d’utiliser une caisse-enregistreuse ou de facturer la TVA. Une feuille Excel ou Word est suffisante pour faire un devis, une facture et tenir un journal des achats et des recettes dans un premier temps.

Mais voilà, il y a de nombreux avantages à utiliser tout de même un logiciel :

  • Les mentions obligatoires seront présentes ;
  • Il y a un gain de temps avec un client ou un fournisseur régulier ;
  • Il y a un suivi et une vision immédiate de notre situation financière ;
  • Le chiffre d’affaire est automatiquement calculé facilitant la déclaration.
J’ai donc fait quelques recherches que je vous résume ci-dessous.

 

Ce logiciel de facturation se trouve en ligne. Il comprend 3 formules dont l’une est gratuite. Cette dernière permet d’avoir une vue d’ensemble des indicateurs de rentabilité dans un tableau de bord (factures en cours, trésorerie, chiffre d’affaires, impayés).

La partie Myregistre correspond aux journaux d’achats et de recettes.

Simple d’utilisation, il est réputé pour être facile à prendre en main.

 

Si l’on change de statut ou si l’on dépasse le seuil de la TVA, il est possible d’évoluer vers un autre logiciel en ligne Evoliz.com, à la fois logiciel de facturation et logiciel de gestion commerciale à 24.90 euros HT par mois.

 

Ce logiciel de facturation est le seul dans ce comparatif à se télécharger et il est gratuit (la version en ligne est à 15 euros HT par mois).

Comme son comparse MyAE, il dispose d’un catalogue mais dispose en plus des photos des articles.

Il permet la création d’écriture comptable de base, la création et l’envoi de fiches d’intervention et un gestionnaire de notes (post-it).

 

Lors du dépassement du seuil incluant la TVA, on peut modifier le taux.

Si l’on désire un logiciel plus complet, on peut passer à Gestan entreprise à 54 euros HT par an (20 à 30 euros par mois pour la version en ligne).

 

Ce logiciel de facturation fait par Fiducial est gratuit. Il comprend une aide vidéo pour chaque étape à réaliser. Il nous permet d’avoir une vision d’ensemble grâce à son tableau de bord. Et en plus des classiques devis et factures, il calcule les montants à déclarer pour le paiement des charges.

Et bien sûr il comprend les journaux d’achats et recettes.

 

Ce logiciel de facturation gratuit est en ligne et a une application mobile. A tout moment, son tableau de bord nous indique les différents seuils. Les chiffres d’affaires du mois et de l’année permettent de se projeter et de définir notre stratégie de développement en tenant compte des limites de ce statut. Une alerte nous rappelle le moment de notre déclaration et la somme à déclarer. Les registres des achats et dépenses peuvent être remplis manuellement ou avec un fichier CSV (fichier de valeurs séparées par des virgules).

Et enfin les devis et factures peuvent être personnalisés (logo, couleurs) et envoyés par mail directement (comme les relances) pour un gain de temps, un meilleur suivi et une économie de papier.

 

Lors d’un changement de statut ou du dépassement du seuil de la TVA, Tiime proposera 3 applications gratuite fin septembre 2018. Il y aura “Invoice” pour la facturation, “Account” pour gérer les comptes et “Receipt” pour regrouper tous les justificatifs.

Par contre, je ne sais pas encore s’il sera possible de transférer les données de TiimeAE sur Invoice pour ne pas avoir à entrer de nouveau les coordonnées de vos clients et vos prestations.

Je vous tiens au courant.

 

Ce logiciel de facturation est également en ligne mais il est orienté vers les start-up et TPE. J’en parle ici pour les micro-entrepreneurs qui changent de statut ou qui dépassent le seuil pour la TVA et désirent continuer à utiliser un logiciel gratuit.

Cela implique de remplir de nouveau les données de l’ancien logiciel malgré tout il a beaucoup d’avis positif.

Il comprend de nombreuses fonctionnalités au-delà de la facturation : gestion des acomptes et des remises, devis et factures personnalisables, calcul de la marge, plan comptable standard ou paramétrable, saisie des notes de frais, rapprochements bancaires, balance générale annuelle et mensuelle, compte de résultat synthétique ou détaillé, préparation de la déclaration de TVA, gestion électronique de documents…

A titre personnel, j’ai choisi d’utiliser un logiciel de facturation pour sa facilité d’utilisation, sa praticité et donc son gain de temps. Les journaux d’achats et de recettes, les devis, les factures, tout est réuni en un clic, j’ai une vision d’ensemble immédiate de la situation et toutes les données saisies sont facilement accessibles.

 

J’ai également opté pour un logiciel en ligne. De cette manière, il n’y a pas de mise à jour ou de sauvegarde à faire, le site est sécurisé et  surtout il est accessible n’importe où à tout moment. Je suis donc sur MyAE.

 

Mais la découverte de Tiime AE (merci Laura) est une bonne surprise. Fonctionnalités intéressantes, personnalisations et enfin un petit personnage te félicite lorsqu’un devis est signé et une facture payée. J’ai donc tendance à le conseiller et mes amis en sont ravis.

Et vous, quel choix avez-vous fait ?