Étudier son marché à l’aide d’un sondage en ligne

 

 

 

 

Une étude de marché permet de peaufiner son offre, d’en apprendre d’avantages sur sa cible et d’analyser le besoin auquel vous compter apporter une solution.

Mais pour cela, votre sondage doit être réalisé correctement.

 

 

 

Réflexion en amont

 

 

La première étape d’un sondage est la réflexion.

En effet, vous devez savoir où vous allez précisément. Pour cela, définissez avec précision le but de votre questionnaire.

Qu’avez-vous besoin de savoir ?

Quelles informations permettront une analyse plus précise ?

Quelles réponses vont vous faire avancer ?

Quelles hypothèses voulez-vous tester ?

 

Dans un deuxième temps, vous devez définir votre cible. Ce sondage va être distribué en ligne. Ce type de distribution apporte moins de réponses par rapport au face à face et aux appels téléphoniques mais il permet de gagner du temps.

Afin d’obtenir des réponses, il faut que votre cible soit identifiée dans votre titre, cela l’incitera un peu plus à répondre.

 

La troisième étape consiste à faire des recherches documentaires afin de voir si certaines informations manquantes n’ont pas déjà été trouvées par d’autres.

 

 

Réalisation du sondage

 

 

Maintenant que les bases sont posées, vous pouvez passer à l’aspect technique du sondage. Listez l’ensemble des éléments que vous voulez connaitre ou pour lesquels vous avez besoin de détails.

 

Formulez vos questions

 

Dans un sondage, les questions doivent être claires, courtes, ne comprendre qu’une seule donnée et sans termes techniques.

Afin de ne pas effrayer de sondés , vous devez faire un sondage rapide, moins de 5 minutes, comprenant moins de 20 questions.

 

L’ordre des questions

 

Commencez par des questions générales, puis orientez vers les questions plus précises et enfin terminez avec les questions d’identification (sexe, âge, Catégorie Socio Professionnelle, lieu de vie, adresse mail…).

 

Type de questions

 

Dans un sondage il existe plusieurs types de questions :

  • Fermées
  • Ouvertes
  • Semi-ouvertes
  • Les échelles

 

Les questions fermées vont proposer plusieurs choix de réponses. Elles permettront un traitement rapide des réponses. Vous devez veiller à ce que la liste des choix soit complète et qu’il y ait l’option « je ne sais pas » ou « non concerné »…pour ne pas biaiser les réponses. Et n’oubliez pas d’indiquer s’il y a plusieurs choix possibles.

 

Les questions ouvertes permettent au sondés de s’exprimer librement. Cette liberté doit être utilisée à bon escient et donc limitée. En effet, le traitement des réponses sera beaucoup plus longue et beaucoup de sondés risquent de ne pas répondre.

 

Les questions semi-ouvertes sont un mélange des 2 précédentes. Elles comprennent une liste de choix ainsi que la partie « autre » laissant une possibilité propre aux sondés.

 

Les échelles sont variées. Ce sont les échelles de tendances et les échelles de Likert (degré d’accord ou de désaccord) qui sont les plus utilisées. Elles sont utiles pour connaitre l’avis ou l’attente des sondés sur un sujet très précis. Par contre, cela engendre beaucoup de réponses moyennes.

 

Le choix du type de questions n’est donc pas anodin dans un sondage. Cela aura des conséquences sur les réponses récoltées et donc sur l’avancée de votre projet.

 

 

Distribution du sondage

 

 

Avant de partager votre sondage, faites le relire afin de vérifier qu’il n’y ait pas de fautes d’orthographe. Cela vous permettra également de confirmer que vos questions sont claires, précises et sans ambiguïtés.

 

Le sondage en ligne peut par exemple être réalisé gratuitement sur Dragnsurvey (maximum 200 réponses), SurveyMonkey (maximum 10 questions et 100 réponses), Google Forms, Askabox (maximum 40 questions), Survio (maximum 100 réponses)…

Il peut ensuite être distribué par mails (si vous avez une base client), sur des forums adéquats  et / ou sur les réseaux sociaux.

 

N’oubliez pas que le sondage en ligne a le plus bas taux de réponses. Malgré cela, ne visez pas la quantité mais la qualité.

 

Évitez d’envoyer votre sondage à vos amis ou à votre famille s’ils ne font pas partis de votre cible, cela n’engendrera que des réponses faussées.

Dans les milliers de groupe Facebook, vous en trouverez plusieurs correspondants à vos besoins. Vérifiez, avant de le poster, les règles du groupe afin de ne pas vous faire bannir.

 

N’oubliez pas de bien indiquer votre cible dans le titre de votre sondage afin de les inciter à donner de leur temps pour vous aider. De plus, ne négligez pas le début et la fin de votre sondage avec des explications et des formules de politesse.

 

 

Analyse et traitement des résultats

 

 

Vous pouvez commencer à regarder les résultats de certaines questions importantes environ 48h après la distribution de votre sondage. Mais attendez une semaine avant de commencer une analyse plus poussée et le traitement des résultats.

 

Grâce à la réflexion que vous avez faite en amont, chaque analyse répondra aux éléments qu’ils vous manquent, orientera votre offre, vous informera des besoins de votre cible…

 

L’ensemble des données vous permettra donc d’affirmer ou d’infirmer votre ou vos hypothèse(s) de départ.

Cette synthèse peut vous aider à élaborer vos offres mais elle ne doit pas vous empêcher d’oser tester de nouvelles idées.

 

N’hésitez pas à utiliser ces données également pour justifier vos propos dans un dossier de concours d’entrepreneurs, lors d’un rendez-vous professionnel, pour agrémenter un article…

 

 

 

 

Mes conseils

 

 

  • Lors de la réflexion en amont, pour ne rien oublier et effectuer un sondage complet, vous pouvez utiliser la méthode QQOQCP (Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Pourquoi).
  • Après avoir réalisé votre sondage et avant de le faire relire par un proche, laissez passer quelques jours. Pendant ce temps, votre cerveau continuera à y penser et de nouvelles idées peuvent survenir.
  • Si vous le pouvez, privilégiez les catégories plutôt qu’une question ouverte comme pour l’âge (de 16 à 20 ans, 21 à 30…)
  • Comme je viens de le faire dans l’exempte ci-dessus lors de catégories de nombres, évitez les doublons comme de 16 à 20, de 20 à 25…
  • Laisser le champ de l’Email facultatif. En effet, certaines personnes arrêteront immédiatement le sondage si c’est une question obligatoire.

Si vous voulez essayer de récolter tout de même un maximum d’emails, vous pouvez proposer une contrepartie : cadeau, informations, offres…

 

 

Mon sondage

 

 

J’ai essayé de mettre en pratique cet article dans la réalisation de mon propre sondage pour les entrepreneurs, freelances, travailleurs indépendants (n’hésitez pas à prendre 3 minutes pour le remplir).

 

J’ai choisi Survio pour sa facilité d’utilisation, la variété des questions possibles et le rendu qui varie selon le thème choisi.